Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Océan Arctique
©Prof. Dr. Markus Rex/Alfred Wegener Institute

Pollution

Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre

Une expédition a découvert ce phénomène au large de la côte de la Sibérie orientale.

Des scientifiques ont trouvé des preuves que des dépôts de méthane gelés dans l'océan Arctique ont commencé à se libérer dans l'atmosphère sur une grande partie du talus continental au large de la côte de la Sibérie orientale révèle le Guardian.

Des niveaux élevés du puissant gaz à effet de serre ont été détectés jusqu'à une profondeur de 350 mètres dans la mer de Laptev, près de la Russie, suscitant l'inquiétude des chercheurs quant au déclenchement d'une nouvelle boucle de rétroaction climatique qui pourrait accélérer le rythme du réchauffement climatique.

Les sédiments des pentes de l'Arctique contiennent une énorme quantité de méthane gelé et d'autres gaz - appelés hydrates. Le méthane a un effet de réchauffement 80 fois plus fort que le dioxyde de carbone sur 20 ans. Le United States Geological Survey a précédemment répertorié la déstabilisation des hydrates de l'Arctique comme l'un des quatre scénarios les plus graves de changement climatique brutal.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !