Pour la première fois, Barbie porte le voile | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Pour la première fois, Barbie porte le voile
©

Inédit

Pour la première fois, Barbie porte le voile

Mattel, la marque américaine qui commercialise la célèbre poupée, a présenté son nouveau jouet qui sortira en 2018. Mais d'ores et déjà, il fait polémique…

Mattel, la marque américaine qui commercialise la célèbre poupée Barbie, a présenté lundi son nouveau jouet qui sortira en 2018. Elle sera à l'effigie de l'escrimeuse Intihaj Muhammad, une sportive américaine qui a été la première à porter le voile lors des Jeux Olympiques de Rio, en 2016. "Ibtihaj continue d'inspirer partout les femmes et les jeunes filles pour qu'elles repoussent les barrières", a écrit le géant du jouet sur son compte Instagram.

Avis partagés sur Internet

Mais depuis la présentation de cette nouvelle poupée, les pro et les anti s'écharpent sur les réseaux sociaux. En effet, des internautes sont partagés. Ils vont de l'accusation d'un choix marketing fait par Mattel sur le dos des droits des femmes, au salut de l'initiative permettant à toutes les petites filles de se sentir représentées. En France, certains appellent même au boycott des jouets Mattel dans le choix des cadeaux à mettre sous le sapin.

Invitée de LCI ce mercredi 15 novembre, la députée européenne LR Nadine Morano s'est dit choquée par la nouvelle création de la marque. "Mattel participe à la régression des droits des femmes dans le monde et ça me choque, ça me dérange. J’ai joué à la poupée Barbie, ma fille a joué à la poupée Barbie et Barbie, c’était une belle poupée qu’on pouvait habiller avec plein de vêtements" a-t-elle déclaré.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !