Pippa Middleton, soeur glycine aux dents longues | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Pippa Middleton,
soeur glycine aux dents longues
©

Her royal hotness

Pippa Middleton, soeur glycine aux dents longues

Roland Garros, Oprah Winfrey, Madrid, les fêtes... la belle Pippa a l'embarras du choix pour réorienter sa carrière.

Le Daily Mail consacre un très long article à la non moins longue liste d'opportunités offertes à Pippa Middleton pour capitaliser sur sa célébrité soudaine. Vue cette semaine à Roland Garros, elle aurait passé la soirée avec le vicomte Arthur de Soultrait, créateur de la marque Vicomte Arthur. Il faut dire que la jeune femme semble très occupée à développer son réseau dans l'aristocratie européenne. Il y a quelques jours, elle s'est rendue à Madrid en compagnie d'un de ses camarades de l'université d’Édimbourg, le futur duc de Northumberland, George Percy.

Les propositions professionnelles les plus ahurissantes ont été faites à Pippa Middleton. Les papesses des talk shows américains Barbara Walters et Oprah Winfrey lui auraient même offert sur un plateau la possibilité d'avoir sa propre émission... alors qu'elles n'ont encore jamais entendu le son de sa voix. 

Mais la belle, qui travaille encore pour l'entreprise de ses parents et à mi-temps pour une firme spécialisée dans l'organisation de fêtes, semble garder la tête froide. Sachant que le palais de Buckingham verrait d'un mauvais oeil qu'elle gagne de l'argent grâce à ses liens avec la famille royale, elle semble vouloir réussir par elle-même en montant son propre business, sans doute spécialisé dans le monde de la fête.

En attendant, le Daily Mail croit savoir que ses revenus actuels ne sont pas suffisants pour assurer son train de vie. Maman Carole et Papa Michael sont encore obligés de passer à la caisse...

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !