Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Oiseaux
Oiseaux
©Reuters

Environnement

Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente

C'est que que montre une étude sur le chant des moineaux avant et pendant le confinement dans la baie de San Francisco

"Les gens ont eu raison de dire que les oiseaux chantaient différemment pendant le confinement et ils ont rempli le paysage sonore que nous avons pratiquement abandonné" a déclaré à la BBC, le Dr Elizabeth Derryberry du département d'écologie et de biologie évolutive de l'Université du Tennessee à Knoxville, aux États-Unis.

"Grâce à une étude de longue date sur les chants de moineaux vivant dans  la baie de San Francisco, les scientifiques ont pu comparer les effets avant et pendant le confinement" La plupart du temps, ce sont les moineaux mâles qui chantent, et pendant le confinement les oiseaux ont amélioré leur performance vocale. Les niveaux de trafic routier sur le Golden Gate Bridge sont tombés à des niveaux similaires à ceux des années 1950.

Cette étude montre que lorsque vous réduisez la pollution sonore, il y a un effet presque immédiat sur le comportement de la faune. L'étude a éé publiée dans le magazine Science

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !