Paris : un "poète-escaladeur" sur le toit de l'ambassade US pour "donner un CV" à Obama | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un homme a escaladé l'ambassade américaine à Paris.
Un homme a escaladé l'ambassade américaine à Paris.
©Reuters/Charles Platiau

Un peu fou fou

Paris : un "poète-escaladeur" sur le toit de l'ambassade US pour "donner un CV" à Obama

Un homme qui se présente comme "poète-escaladeur" a réussi à monter jeudi sur le toit de l'ambassade des Etats-Unis à Paris. Il voulait "donner son CV" à Barack Obama.

Certains sont prêts à tout pour avoir un emploi ! Même à escalader l'ambassade américaine à Paris, pourtant réputée pour être un des bâtiments les plus sécurisés de la capitale. C'est en tout cas ce qu'a effectué ce jeudi Hervé Couasnon. Cet homme, qui se présente comme "poète-escaladeur" a réussi à grimper sur le toit de l'immeuble situé place de la Concorde. Il a expliqué qu'il voulait"rencontrer Barack Obama", lui "donner son CV" et "lui parler de la paix". Le président américain se trouvait au même moment à Ramallah, en Cisjordanie.

Veste noire et cravate portées sur un jean noir, il était vers 15H15 (14H15 GMT) adossé au grillage surplombant le toit de l'ambassade. Deux camions de pompiers ont pris position dans la rue, où un tapis était déployé au pied du bâtiment. Un périmètre de sécurité a été instauré autour de l'ambassade et la rue adjacente fermée à la circulation. Plusieurs dizaines de touristes et badauds se pressaient sur les lieux.

Conducteur de bus de 54 ans, Hervé Couasnon est un récidiviste

En effet, il s'était déjà distingué en mai 2012, en réussissant à s'introduire dans l'enceinte d'une centrale nucléaire française. Il était aussi parvenu en 2002 à approcher le Premier ministre français à la tribune de l'Assemblée nationale pour lui remettre une coupe sportive métallique, avant d'être neutralisé par des huissiers. Il affirme aussi avoir "escaladé les murs de l'ambassade américaine en 1991, pendant la Guerre du Golfe" et avoir escaladé une grue proche de l'ambassade d'Iran à Paris. Sacré palmarès.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !