Oscars 2015 : Birdman remporte 4 statuettes, le Français Alexandre Desplat décroche celle de la meilleure musique de film | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Oscars 2015 : Birdman remporte 4 statuettes, le Français Alexandre Desplat décroche celle de la meilleure musique de film
©Reuters

Cinéma

Oscars 2015 : Birdman remporte 4 statuettes, le Français Alexandre Desplat décroche celle de la meilleure musique de film

Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur photographie et meilleur scénario original, le film du Mexicain Alejandro Iñárritu est le grand gagnant de cette cérémonie.

La 87e cérémonie des Oscars s'est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi 22 février à Los Angeles (Etats-Unis).

Parmi les grands gagnants de cette cuvée 2015, le Mexicain Alejandro Iñárritu qui triomphe avec Birdman. Le film sur un ex-acteur de films de super-héros déchu qui tente un retour au théâtre remporte 4 statuettes : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur photographie, meilleur scénario original. C'est l'acteur Sean Penn qui a remis au réalisateur de 21 Grammes ou de Babel l'Oscar du meilleur film. Cette comédie noire interprétée par Michael Keaton, Edward Norton, Naomi Watts et Emma Stone entre autres sortira ce mercredi 25 février en France.

Julianne Moore a été sacrée meilleure actrice pour son interprétation dans Still Alice et Eddie Redmayne, meilleur acteur pour Une merveilleuse histoire du temps.

A noter aussi la huitième nomination pour Alexandre Desplat. Le Français a décroché l'Oscar de la meilleure musique de film pour Grand Budapest Hotel.

C'est le seul Oscar français de la soirée. Marion Cotillard a été détrônée par Julianne Moore dans la catégorie Meilleure actrice. Autre déception, celle de Timbuktu catégorie meilleur film en langue étrangère. C’est Ida qui a remporté la statuette. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !