Omar Sy sur l'album d'Earth, Wind and Fire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Omar Sy s'est offert un petit plaisir entre deux tournages.
Omar Sy s'est offert un petit plaisir entre deux tournages.
©Reuters

Let's groove

Omar Sy sur l'album d'Earth, Wind and Fire

Le comédien interprète un titre en duo.

Interpréter le rôle de Doudou - un chanteur à la connaissance approximative des paroles de chansons - a visiblement inspiré Omar Sy. Le comédien français est l'invité du nouvel album du groupe Earth, Wind and Fire - Nowthen and forever - qui sortira en France le 23 septembre prochain. Omar y interprète un duo intitulé My Promise. "Omar a accepté uniquement par plaisir, ce n'est pas du tout le début d'une carrière de chanteur", a toutefois cru bon de préciser Christophe Langris, directeur exploitation catalogue de Sony Music, en charge du projet.

Pour son premier album en huit ans, le groupe américain a choisi de collaborer avec des artistes locaux. Une pratique courante pour les sorties internationales. "Au cours d'un réunion, on s'est dit que ce serait génial de faire un duo avec Omar Sy", explique Christophe Langris, probablement guidé dans son choix par la séquence du film Intouchables dans lequel l'acteur danse sur Boogie Wonderland, l'un des tubes de Earth, Wind and Fire.

En juillet dernier, l'acteur césarisé était monté sur scène avec le groupe lors de sa venue au Zénith de Paris. Le duo a ensuite été enregistré mi-août. Le titre sera diffusé sur les radios à partir du 9 septembre et sera dévoilé quelques jours auparavant en exclusivité sur le service de streaming Spotify. Septième plus grand vendeur américain de disques de l'histoire de la musique - plus de 90 millions de disques écoulés dans le monde -, Earth, Wind & Fire a particulièrement marqué les années 70, avec les tubes September, Boogie Wonderland, Let's groove et Fantasy.


Omar Sy sur scène avec Earth, Wind and Fire.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !