Oklahoma : un fermier perd son téléphone dans une cargaison de grains, 9 mois plus tard on lui renvoie du Japon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
En octobre dernier, l'iPhone de Kevin Whitney est tombé dans une cargaison de 127 kg de grains qui allait être envoyée à l'autre bout du monde.
En octobre dernier, l'iPhone de Kevin Whitney est tombé dans une cargaison de 127 kg de grains qui allait être envoyée à l'autre bout du monde.
©Reuters

L'iPhone globe-trotter

Oklahoma : un fermier perd son téléphone dans une cargaison de grains, 9 mois plus tard on lui renvoie du Japon

En octobre dernier, l'iPhone de Kevin Whitney est tombé dans une cargaison de 127 kg de grains qui allait être envoyée à l'autre bout du monde.

C'est l'histoire de l'iPhone prodige. En octobre dernier, Kevin Whitney travaillait dans sa ferme à Chickasha, en Oklahoma, quand son iPhone est tombé de la poche de sa veste et a atterri dans un élévateur de grains. Ce dernier en contenait pas moins de 127 kg ! "Je ne pensais pas revoir ce téléphone un jour", a déclaré le fermier, réaliste, à KFOR-TV.

Et pour cause : son portable est tombé dans une cargaison de grains qui s'apprêtait à faire le tour du monde. De Chickasa, elle a été envoyée à Inola, toujours en Oklaoma, puis en Arkansas, avant d'arriver à Convent, en Louisianne. Le téléphone a ensuite "embarqué" à bord d'un cargo qui l'a fait voyager le long du canal de Panama et traverser l'océan Pacifique avant de finalement débarquer à Kashima, au Japon.

Et cette semaine, soit neuf mois plus tard, un gentil Japonais qui travaillait dans un moulin à grains a finalement renvoyé le téléphone globe-trotter à son propriétaire. Au plus grand étonnement de ce dernier !


Lu sur The Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !