Obama le nouveau super héros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Notre nouveau super héros a éliminé le plus grand super méchant de la planète.
Notre nouveau super héros a éliminé le plus grand super méchant de la planète.
©

Mort de Ben Laden

Obama le nouveau super héros

Oubliez les super héros de votre enfance - Superman, Batman, Spiderman et autre Iron Man - il en est un qui les surpasse tous : Barack Obama. Nouveau super héros, à la fois déterminé et décontracté, le 44ème président des États-Unis a éliminé le plus grand super méchant de la planète, et nous a délivré du Mal.

Laurence Lasserre

Laurence Lasserre

Laurence Lasserre est spécialiste de la communication publique et des medias.

 
 
Voir la bio »

L'Occident a produit en une semaine trois blockbusters dignes des plus grandes heures d'Hollywood et célébré ses valeurs dans une impeccable trilogie. Episode 1 : le Mariage. Episode 2 : La Béatification. Episode 3 : le Triomphe du Bien contre le Mal. Après Buckingham et Saint-Pierre de Rome, le troisième épisode concocté par la Maison Blanche est de loin le meilleur. Il clôture en beauté une magnifique séquence et permet à Barack Obama d'entrer au Panthéon des super héros.

Souvenons-nous. Au commencement était Superman. Venu de la planète Krypton, il portait des bottes rouges et possédait une force surhumaine. Puis vinrent Spiderman, Batman, Iron Man. Humains à la base, ils devenaient des super héros, l'un grâce à une piqûre d'araignée, les autres grâce à une fortune colossale leur permettant de développer une supériorité technologique.

Puis Bruce Willis débarque sur Terre. Véritablement incassable, il affronte les pires terroristes avant de se sacrifier pour le bien de l'humanité toute entière en sauvant la planète d'une funeste météorite

Enfin, Jack Bauer, agent de la citiyou, incarnait jusqu'à aujourd'hui le must du super héros moderne et proche de nous. Jack, bien que théoriquement humain, est lui aussi doté de super pouvoirs : pendant 24 heures, il ne dort pas, ne mange pas, ne va pas aux toilettes et, même criblé de balles, torturé ou irradié, reste frais comme un gardon.

Tous sont désormais balayés, oubliés, mis au rencart par l'extraordinaire performance de Barack Obama, 44ème Président of the United States.

Ce matin, son entrée en scène, solennelle sans être pesante, son allocution brève et sobre dont la concision entrera sans aucun doute dans les annales de l'Histoire, est de nature à faire pleurer d'émotion n'importe quel spin doctor, et faire trembler de joie n'importe quel scénariste de San Fernando Valley.

Barack et les troupes d'élite de la Navy, c'est du vrai, et c'est du lourd. Notre nouveau super héros, à la fois déterminé et décontracté, a éliminé le plus grand super méchant de la planète, et nous a délivré du Mal. On l'applaudit des deux mains. Et on lance le générique : The Star-Spangled Banner.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !