La nouvelle pub Levi's bannie d'Angleterre<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La nouvelle pub Levi's
bannie d'Angleterre
©

Bad timing

La fabricant de jeans a dû repousser la sortie en Angleterre de sa nouvelle vidéo publicitaire, mettant en scène de jeunes émeutiers.

Levi's, qui lançait cette semaine sa première campagne publicitaire mondiale, a dû faire machine arrière en Grande-Bretagne. Le géant du jean a décidé de ne pas diffuser dans les médias britanniques une vidéo, pièce maîtresse de cette campagne, qui met en scène des jeunes lors de manifestations.

Baptisée "Go Forth" ("Va de l'avant"), cette publicité devait inciter les jeunes à prendre leur destin en main. Pour de nombreux observateurs, cités par le quotidien anglais The Daily Mail, elle est surtout de très mauvais goût en regard des émeutes qui secouent depuis plusieurs jours les principales villes anglaises.

L'un des porte-parole de la marque s'en est expliqué auprès du journal : "Go Forth doit incarner l'énergie et les événements de notre temps. Elle ne parle pas d'un mouvement politique ou d'un thème spécifique, mais évoque plutôt l'optimisme, le positivisme et l'esprit d'entreprendre".

Sur sa page Facebook, la marque va plus loin. "Nous avons tous été témoins des événements récents qui se sont déroulés à Londres et dans d'autres villes d'Angleterre. Il est difficile d’y voir une lueur d'espoir au milieu de cette violence. Mais en regardant bien, vous la verrez. Non parmi les émeutes et le chaos. Mais à travers ses citoyens qui prennent les balais pour nettoyer leurs villes. C'est par leur esprit pionnier qu’ils rendent le changement possible", peut-on lire depuis hier.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !