Norvège : un prisonnier s'évade de prison en surf | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les conditions de détention à la prison de Bastoy sont accommodantes car les prisonniers vivent dans des petites maisons donnant sur la plage et peuvent pêcher ou aller au sauna.
Les conditions de détention à la prison de Bastoy sont accommodantes car les prisonniers vivent dans des petites maisons donnant sur la plage et peuvent pêcher ou aller au sauna.
©Reuters

Prison Break

Norvège : un prisonnier s'évade de prison en surf

Un homme âgé de 23 ans s'est évadé de l’établissement pénitencier de Bastoy situé sur une île et connu pour ses conditions d'emprisonnement très agréables.

Le gangster Al Capone n'a jamais réussi à s'échapper de la prison d'Alcatraz, située sur une île au large de la baie de San Francisco. Mais un détenu norvégien a réussi à s'évader de la prison Bastoy située sur une île en surfant le mercredi 5 août. Le prisonnier âgé de 23 ans a quitté l'île à l'aide d'une planche de surf et a ramé avec sa pelle en plastique lui servant de pagaie. D'après Thomas Eberhardt, le directeur de la prison cité par The Local : "nous nous sommes rendus compte de son évasion ce matin, quand nous avons vu qu'une fenêtre était ouverte (…) Il n'est pas très difficile de s'évader de Bastoy, et cela arrive heureusement très rarement".

La planche de surf a été retrouvée dans le village d'Holten en face de l'île et le prisonnier est toujours en fuite. La prison de Bastoy est située à 3 kilomètres des côtes et est un centre de détention pour des délits mineurs. Les conditions de vie sont très agréables puisque les prisonniers vivent dans des petites maisons donnant sur la plage et peuvent pêcher ou aller au sauna. Les 115 détenus vivent dans la confiance avec les autorités judiciaires et savent qu'en cas de tentative d'évasion ils risquent de retourner dans une prison normale.

Le fugitif a été condamné pour attouchements sexuels et devrait être transféré dans une prison normale en cas d'arrestation. Le gouvernement norvégien a décidé de faire de Bastoy la première prison écologique au monde et ce pays est connu pour son système carcéral basé sur la confiance en prônant un emprisonnement plus humain.  

Lu sur FranceTvInfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !