New York Times : l'étonnante carte du visite du Chinois qui veut racheter le journal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
New York Times : l'étonnante carte du visite du Chinois qui veut racheter le journal
©Business Insider

Grosse tête

New York Times : l'étonnante carte du visite du Chinois qui veut racheter le journal

Ce multi-millionnaire a en effet un léger penchant mégalomane...

750 millions de dollars de fortune (estimée)... et 750 millions de qualités (au moins). Voici, en une phrase, comment Chen Guangbiao, entrepreneur chinois qui envisage de racheter le "New York Times", pourrait se présenter. En effet, comme le montre le Business Insider, cet entrepreneur qui veut mettre la main sur le légendaire titre (pour un montant compris entre 1 et 3 milliards de dollars selon les estimations - alors même que le titre n'est pourtant pas à vendre) ne manque pas de mots quant il s'agit de se décrire de manière élogieuse. C'est ce que montre la carte de visite que s'est procurée le site américain, où Guangbiao se définit ainsi comme :

  • Personne la plus influente de Chine
  • Plus important philanthrope de Chine
  • Leader moral de Chine
  • Héros du sauvetage des tremblements de terre
  • Modèle social le plus aimé et le plus connu de Chine
  • Membre du top 10 des volontaires les plus appréciés de Chine
  • Philanthrope le plus charismatique de Chine
  • Faible pollueur
  • Défenseur de l’environnement
  • Principal expert en préservation de l’environnement dans les démolitions de Chine.


Ce n'est en tout cas pas son coup d'essai, comme l'expliquait ce papier du "Monde" daté de février 2013 consécutif à une prestation (orale, cette fois) sur CNN. A noter, aussi, que quelques parodies de cette carte de visite ont déjà vu le jour, notamment celle du journaliste économique de Slate.com :


Vu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !