New York : une sculpture d'Alberto Giacometti vendue près de 101 millions de dollars | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Chariot, l'oeuvre de Giacometti
Chariot, l'oeuvre de Giacometti
©Reuters

Pas à la portée de toutes les bourses

New York : une sculpture d'Alberto Giacometti vendue près de 101 millions de dollars

Elle représente une déesse filiforme debout sur un char aux très grandes roues et symbolise le renouveau de l'après-guerre.

100,97 millions de dollars. Voilà la somme qu'il fallait débourser pour se rendre propriétaire d'une sculpture d'Alberto Giacometti. Vendue aux enchères par Sotheby's à New York, elle a atteint un record. En tout, la vente a rapporté 422 millions de dollars. Des Monet, un Modigliani ou encore un Van Gogh passaient sous les feux des enchères.

Baptisée Chariot, cette sculpture était la vedette des ventes d'art moderne. Sotheby's avait estimé ce bien à environ 100 millions de dollars. Elle représente une déesse filiforme debout sur un char aux très grandes roues et symbolise le renouveau de l'après-guerre. L'identité de l'acheteur n'a pas été donnée. Un particulier l'a possédée depuis 40 ans. "Avec ses connotations de guérison, de force et de magie, cette sculpture héroïque incarne le renouveau après la Seconde Guerre mondiale" avait dit Simon Shaw, coresponsable du département d'art impressionniste et d'art moderne chez Sotheby's.

70,7 millions de dollars ont aussi été déboursés par un acheteur pour s'offrir une autre sculpture, Tête d'Amedeo Modigliani. Sotheby's l'avait estimée à environ 45 millions de dollars. Une jolie vente. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !