Le pape de Moretti séduit bobos... et cathos à Rome | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le pape de Moretti
séduit bobos... et cathos à Rome
©

Consensuel

Le pape de Moretti séduit bobos... et cathos à Rome

Le thème de son film sur un pape dépressif avait pourtant de quoi susciter une polémique.

Pas de nouveau scandale pour Nanni Moretti. Après une violente charge anti-Berlusconi avec Le caïman (2006), le réalisateur italien très ancré à gauche revient avec un film qui avait de quoi inquiéter les catholiques; Habemus papam, bientôt présenté à Cannes, est l'histoire d'un pape fraîchement élu qui tombe dans une dépression après avoir été élu contre son gré. Joué par Michel Piccoli, le saint-père est ensuite pris en charge par un psy athée et divorcé...

Le correspondant de La Croix à Rome explique que le film a été aussi bien reçu par les "bobos" romains, qui forment le public habituel du réalisateur, que par les catholiques. Il rapporte que Radio Vatican a jugé le film "sans ironie, très humain, avec un excellent Michel Piccoli". Si le Vatican semble satisfait du résultat aujourd'hui, il n'avait accordé aucune autorisation de tournage à Nanni Moretti.

Habemus papam sera présenté à Cannes le mois prochain.

Lu sur La Croix

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !