Mort du réalisateur Michael Cimino | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Michael Cimino en 2007.
Michael Cimino en 2007.
©Reuters

La Porte du Paradis

Mort du réalisateur Michael Cimino

Le réalisateur du "Voyage au bout de l'enfer", lauréat de cinq Oscars, nous a quittés à l'âge de 77 ans.

Le cinéma américain perd l'une de ses légendes. Michael Cimino est "mort en paix, entouré des siens et des deux femmes qui l'aimaient", a-t-on appris samedi soir.

Celui qui n'avait pas réalisé de film depuis la sortie de The Sunchaser, en 1995, restera célèbre pour Voyage au bout de l’enfer (1978), l'un des premiers à évoquer la guerre du Vietnam, qui remportera cinq Oscars (meilleur film, meilleur acteur dans un second rôle (Christopher Walken), meilleur réalisateur, meilleur montage, meilleur mixage de son).

Né à New York en 1939, Michael Cimino fut ne fut pas toujours sanctifié : après Voyage au bout de l'enfer, il se lance dans la réalisation de La Porte du Paradis, un western critiquant les mythes fondateurs américains qui fut un tel échec commercial qu'il conduisit la société United Artists à la faillite au début des années 1980. Il fallu attendre 2012 et la sortie d'une version "Director's cut" pour que le film soit considéré comme "un chef d'oeuvre absolu".

Troisième film majeur du réalisateur, L'année du Dragon, sorti en 1985, met en scène un flic revenu de tout, Stanley White (incarné par Mickey Rourke), qui débarque à Chinatown pour mettre un terme à une vague de violence. La communauté asiatique l’accuse de racisme après ce film.

Suivent trois échecs commerciaux: le Sicilien en 1987, sur le bandit Salvatore Giuliano, Desperate Hours, en 1990, et The Sunchaser en 1995, road movie sur les Navajos dans les montagnes du Colorado.

"Moi, on m'a collé toutes les étiquettes. J'ai été traité d'homophobe pour Le Canardeur, de fasciste pour Voyage au bout de l'enfer, de raciste pour L'année du Dragon, de marxiste pour La Porte du Paradis et de violent pour Desperate Hours…"; déclara-t-il en 2014.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !