Mort de Robin Williams : l'acteur avait un début de maladie de Parkinson | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Robin Williams souffrait d'un début de maladie de Parkinson
Robin Williams souffrait d'un début de maladie de Parkinson
©REUTERS/Lucas Jackson/Files

Triste

Mort de Robin Williams : l'acteur avait un début de maladie de Parkinson

C'est sa femme, Susan Schneider, qui a révélé l'information ce jeudi par le biais d'un communiqué.

Robin Williams est décédé ce lundi à l'âge de 63 ans. L'acteur s'est suicidé en se pendant avec l'aide de sa ceinture. Il s'était au préalable taillé les veines. Une mort qui a secoué la planète entière tant l'interprète de Madame Doubtfire était admiré et respecté à Hollywood. Ce jeudi, on en a appris un peu plus sur les derniers jours de sa vie. Ainsi, sa femme, Susan Schneider, a révélé que Robin Williams souffrait d'un début de maladie de Parkinson.

Plus précisément, dans un communiqué, elle a indiqué que son mari "était courageux alors qu'il luttait contre la dépression, l'anxiété et un début de maladie de Parkinson, ce qu'il n'était pas encore prêt à partager publiquement". La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique neurodégénérative qui touche le système nerveux central et engendre des troubles moteurs qui vont en s'aggravant.

Susan Schneider a également précisé dans son communiqué que le comédien avait réussi à "rester sobre" alors qu'il avait admis avoir sombré plusieurs fois dans l'alcoolisme. Elle a aussi indiqué avoir fait ces révélations pour encourager ceux qui seraient atteints des mêmes troubles à ne pas tomber dans le désespoir."Nous espérons que dans la foulée du décès tragique de Robin, d'autres vont trouver la force de rechercher les soins et le soutien dont ils ont besoin pour les aider dans les batailles auxquelles ils font face, afin qu'ils aient moins peur".

lu sur Metronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !