Mondial 2014 : pour son ancienne prof, Franck Ribéry était "une catastrophe" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Mondial 2014 : pour son ancienne prof, Franck Ribéry était "une catastrophe"
©Reuters

Bonnet d'âne

Mondial 2014 : pour son ancienne prof, Franck Ribéry était "une catastrophe"

Le site d'informations 20minutes.fr a interrogé récemment son ancienne professeure d'anglais au collège Carnot de Lille.

Franck Ribéry ne participera pas à sa troisième Coupe du monde. Le joueur a en effet déclaré forfait à cause d'une blessure au dos qui l'empêche de s'entraîner. Une terrible nouvelle pour l'équipe de France de football qui perd ainsi l'un de ses joueurs les plus importants. Car oui Franck Ribéry est doué avec un ballon dans les pieds. Mais pour ce qui est de la langue française c'est autre chose… Régulièrement décrié sur les réseaux sociaux et dans les médias à cause de ses trop nombreuses fautes de français, il s'avère que plus jeune Ch'ti Franck a eu une scolarité compliquée comme en témoigne son ancienne prof sur le site de 20minutes

Marika Brunet était sa prof d'anglais au collège Carnot de Lille se souvient : "J’ai eu Franck Ribéry en classe de sixième et je me souviens d’un élève très renfermé. Quand mes collègues me demandent comment il était en classe, je leur réponds toujours que c’était un ours : la tête baissée, les mains dans les poches et assis sur une table tout seul au fond de la classe. Il n’avait pas envie d’être là et d’ailleurs il le disait ouvertement. Il n’était pas perturbateur du tout mais il ne fallait pas l’ennuyer. Il avait une réputation de petite frappe et personne ne s’y frottait. En terme de résultats, c’était une catastrophe. Quand je réussissais à lui faire répéter un mot dans le cours, c’était un exploit. D’ailleurs, quand j’entends dire qu’il parle désormais allemand couramment, ça me surprend beaucoup (rires). Il avait un grand manque d’envie et me rendait souvent copie blanche lors des DS (devoir surveillé). Je suis un peu surprise par son évolution car il était tellement en marge de la classe que je n’aurais jamais cru qu’il puisse s’intégrer dans un groupe".

 
lu sur 20minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !