Ming la palourde, plus vieil animal sur Terre, est morte | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Ming la palourde est morte
Ming la palourde est morte
©REUTERS/Mal Langsdon

Record de longévité

Ming la palourde, plus vieil animal sur Terre, est morte

Elle était née en 1499 et avait donc 507 ans. Son décès a été causé par la maladresse des scientifiques qui l'ont tué en l'ouvrant pour vérifier son âge.

C'est une histoire rocambolesque qui vient d'être dénichée par le Daily Mail. Une histoire mélangeant record, science, nature et meurtre. Mais dont la fin est quelque peu tragique. Dans son édition de mercredi, le quotidien britannique raconte comment le plus vieil animal du monde est décédé. Il s'agit de Ming une palourde née en 1499. Malheureusement, à en croire le Daily Mail, celle-ci est morte le 13 novembre à l'âge de 507 ans ! Une longévité qui aurait pu être encore plus exceptionnelle sans la maladresse de scientifiques venus l'étudier de plus près.

Car en réalité, le décès de cette palourde remonte à sept ans lorsqu'elle a été découverte en 2006 au large de l'Islande au cours de recherches sur le réchauffement climatique. Des chercheurs de l'université de Bangor au Pays de Galles la recueillent en espérant obtenir des informations sur le climat et sur le phénomène de longévité. En effet, en comptant le nombre de rainures présentes sur sa coquille, les scientifiques estiment son âge à 405 ans. De quoi faire entrer cette palourde dans le Guiness des Records. Mais afin d'aller plus loin dans leurs recherches, les scientifiques commettent l'irréparable : ils ouvrent la palourde ce qui provoque son décès immédiat.

Pendant sept ans, ils ont tenu leur langue. Mais récemment, ils se sont à nouveau penchés sur le cas de cette palourde et ont déterminé qu'elle avait 507 ans. "Nous nous sommes trompés la première fois sur son âge et sans doute qu'à l'époque nous avions été trop rapides pour publier nos résultats. Mais, aujourd'hui, nous sommes certains de ce que nous avançons" assure au Daily Mail Paul Butler l'océanologue qui a étudié cette palourde. Avec une telle longévité, Ming a connu François 1er, Napoléon, Charles de Gaulle et même les 2Be3.

 

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !