Mars : une météorite unique riche en eau et provenant de la planète rouge a été découverte | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Une météorite martienne unique, riche en eau, a été découverte.
Une météorite martienne unique, riche en eau, a été découverte.
©

Espace

Mars : une météorite unique riche en eau et provenant de la planète rouge a été découverte

La météorite NWA 7034, surnommée Black Beauty, a été découverte an Afrique du Nord et permet d’en apprendre plus sur la planète Mars.

Imaginez-vous : en vacances au Maroc, vous chinez sur un marché un morceau de météorite, pour découvrir plus tard qu’il ne s’agit pas d’une banale pierre mais d’un véritable trésor, un trésor que les scientifiques appellent NWA (Northwest Africa) 7034 et que l’on surnomme déjà Black Beauty (Beauté noire). Une étude publiée jeudi dans la revue américaine Science révèle en effet qu’une météorite martienne vieille de 2,1 milliards d’années découverte récemment en Afrique du Nord diffère de toutes celles trouvées jusqu’alors notamment par sa richesse en eau et sa similitude avec les roches analysées par les sondes de la Nasa sur Mars.

Comme l’explique l’un des auteurs de l’étude, Carl Agee, "la roche basaltique --lave refroidie-- contenue dans cette météorite est similaire à la composition de la croûte martienne" et "raconte comment étaient les volcans sur Mars il y a 2 milliards d'années" tout en donnant "aperçu de l'ancienne surface et des conditions d'environnement sur Mars comme jamais l'a fait une autre météorite".

Le communiqué de la Nasa explique donc que l’eau contenue dans le morceau de météorite de 320 grammes pourrait provenir d’une source volcanique  ou d’un aquifère proche de la surface. Cela indiquerait donc la présence d’une activité aqueuse à la surface de la planète rouge au début de sa première période géologique. L'agence spatiale américaine ajoute par ailleurs que la météorite contient également des isotopes de l'oxygène dont le mélange est "différent" de celui habituellement trouvé sur les météorites martiennes.

Et les informations déjà révélées par NWA 7034 sur Mars devraient s’accumuler au fil des mois puisqu’"il s'agit de la météorite martienne la plus riche géochimiquement jamais trouvée" comme l’assure Andrew Steele, l’un des autres auteurs de l’étude. Quant à John Grunsfeld de la direction des sciences de la Nasa, il explique que le contenu de cette météorite pourrait remettre en question beaucoup de notions connues de la géologie sur Mars".

Lu sur Le Temps

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !