Maria Grazia Chiuri est la première femme directrice artistique de Dior | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
La créatrice italienne était jusqu’ici à la tête de la création de Valentino.
La créatrice italienne était jusqu’ici à la tête de la création de Valentino.
©REUTERS/Gonzalo Fuentes

Chic

Maria Grazia Chiuri est la première femme directrice artistique de Dior

"C'est une grande responsabilité d'être la première femme à diriger la création d'une maison si résolument liée à l'expression de la féminité"

Ce vendredi, la créatrice de Valentino, Maria Grazia Chiuri a été nommée directrice artistique de Dior. Elle est ainsi devenue la première femme à occuper ce poste. Une première dans la maison de haute couture !

Le 30 septembre lors de la Fashion Week à Paris, Maria Grazia Chiuri présentera déjà sa première collection. "C'est une grande responsabilité d'être la première femme à diriger la création d'une maison si résolument liée à l'expression de la féminité", a déclaré la nouvelle directrice artistique "très honorée" de cette nomination.

"Grande passion pour le travail artisanal"

"Sa vision de la femme, à la fois sensuelle et poétique, entre en résonance avec celle de Monsieur Dior. Son expertise de la couture et sa grande passion pour le travail artisanal pourront s'appuyer sur les savoir-faire exceptionnels de nos ateliers", a estimé le PDG de Christian Dior, Sidney Toledano.

Agée de 52 ans, Maria Grazia Chiuri est la sixième à succéder au fondateur de la maison Christian Dior après Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano et Raf Simons. Ce dernier avait annoncé son départ anticipé en octobre dernier pour "raisons personnelles". En attendant une nouvelle nomination, c'est le duo de stylistes suisses, Lucie Meier et Serge Ruffieux, qui s'occupait de la célèbre maison de couture. 

Lu sur Metronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !