Louboutin assigne Yves Saint Laurent en justice | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Une paire signée Louboutin
Une paire signée Louboutin
©

Coup de pompe

Louboutin assigne Yves Saint Laurent en justice

La marque Yves Saint Laurent est à l’origine de quatre paires de chaussures à semelles rouges, marque de fabrique des modèles signés Christian Louboutin.

Le créateur français Christian Louboutin a assigné en justice, à New York, la maison de couture Yves Saint Laurent pour "violation de marque commerciale" et "concurrence déloyale". A l’origine du différend, quatre paires de chaussures à semelles rouges issues de la collection printemps 2011 de la maison de couture. Ce signe distinctif se trouve en effet la marque de fabrique des souliers Louboutin, pour lequel le créateur a déposé un brevet  en 2008 à l'US Patent Trademark Office.

Lu sur Francesoir.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !