Londres : une station de métro fantôme vendue 60 millions d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Londres : une station de métro fantôme vendue 60 millions d'euros
©

Drôle d'acquisition

Londres : une station de métro fantôme vendue 60 millions d'euros

On ignore le nom de l'acheteur mais, d'après les médias locaux, il s'agit d'un milliardaire ukrainien.

Tout s'achète, tout se vend. Même les stations de métro, surtout si elles sont désaffectées. C'est le cas de Brompton Road, l'une des nombreuses stations fantômes qui hantent le sous-sol de Londres. Fermée en 1934 par manque de passagers, elle a été utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale comme centre de commandement de la défense aérienne, explique Reuters. Elle appartenait depuis au ministère de la Défense (MoD) et a notamment servi de camp d'entraînement.

Selon un porte-parole du MoD, la vente a été signée et serait effective d'ici deux mois. On ignore le nom de l'acheteur mais, d'après les médias locaux, il s'agit d'un milliardaire ukrainien qui en aurait fait l'acquisition pour 50 millions de livres (soit 60 millions d'euros). Le projet : transformer en logement de luxe cette station située dans le très chic quartier de South Kensington. Des chambres y sont déjà aménagées dans d'anciennes cages d'ascenseur.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !