Les premiers exemplaires du modèle "3" de Tesla livrés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les premiers exemplaires du modèle "3" de Tesla livrés
©Tesla Motors

S3XY

Les premiers exemplaires du modèle "3" de Tesla livrés

Les 30 premiers clients de ce modèle, dont un demi-million d'exemplaires ont été réservés, ont reçu leur véhicule ce vendredi.

Après plusieurs années d'attente, le grand jour est arrivé pour Tesla. La marque de voitures électriques a livré ce vendredi les premiers exemplaires de son très attendu modèle "3", qui devrait lui permettre d'accéder au marché grand public. C'est le directeur général de Tesla en personne, Elon Musk, qui a remis les 30 premières Tesla 3 aux premiers acheteurs, pour l'essentiel des employés de la société.

La berline électrique grand public, vendue environ 30.000 dollars, a fait l'objet de plus d'un demi million de réservations, a-t-il précisé.

En amont de cette présentation, Elon Musk a expliqué que le lancement de la production représentait un "défi important". "Nous allons traverser au moins six mois d'enfer de production", a-t-il dit à des journalistes. L'usine du constructeur devrait voir sortir 100 exemplaires en août et au moins 1.500 en septembre avant, 20.000 par mois à la fin de l'année. A ce rythme, les personnes réservant actuellement leur modèle 3 ne devraient pas la recevoir avant fin 2018.

Une seconde version plus luxueuse de la voiture, vendue pour 44.000 dollars et dotée d'un autonomie de 500 km, est également proposée par le groupe.

Selon les projections, Tesla a vendu sur les six premiers mois de cette année entre 47 et 50.000 voitures. Avec la "3", il espère atteindre 500.000 voitures vendues en 2018 et un million d'ici 2020. Elle deviendrait alors la première voiture électrique de masse. A titre de comparaison, la Nissan Leaf a été 2016 le modèle électrique le plus vendu au monde : 51.882 exemplaires ont trouvé preneur.

 

Lu dans Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !