Les "petits" privilèges de la famille Le Pen chez Air France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La famille Le Pen, voyageurs VIP chez Air France
La famille Le Pen, voyageurs VIP chez Air France
©REUTERS/Vincent Kessler

Privilégiés

Les "petits" privilèges de la famille Le Pen chez Air France

Marine Le Pen et plusieurs de ses proches ont été surpris en train de passer devant la file d'embarquement à l'aéroport de Strasbourg, rapporte ce mercredi le Canard enchaîné, grâce à son accès VIP chez Air France.

Chez les Le Pen, dénoncer les privilèges et en profiter ne semble pas poser de problème, comme le montre une anecdote rapportée ce mercredi 23 juillet par le Canard enchaîné : la semaine dernière, à l’aéroport de Strasbourg, Marine Le Pen, le présidente du FN, son compagnon Louis Aliot, Jean-marie Le Pen et sa femme Jany ainsi que leur garde du corps et deux policiers en civils ont ainsi "grillé" la file d’embarquement pour monter plus rapidement sur un vol à destination de Paris.

Dans la file d’attente, des députés européens s’étonnent. Et se voient rétorquer par une hôtesse de l’air que la famille Le Pen voyage en business class, et a donc la possibilité d’embarquer prioritairement. Rue89 assure cependant qu’il n’y a pas cette classe sur ce vol.

L’équipage change alors d’argumentaire et l’hôtesse explique que Marine Le Pen peut embarquer prioritairement grâce à sa carte d’abonnement Air France. Une carte détenue également par les députés européens, qui faisaient la queue.

Nouvel argument avancé alors par l’hôtesse : Marine Le Pen dispose d’un accès privilégié, VIP.

Les voyageurs du vol Strasbourg-Paris ne seront cependant pas au bout de leurs surprises puisqu’à leur arrivée, les proches de Marine Le Pen disposaient d’un minibus qui est venu les chercher au pied de l’avion. Là encore, une possibilité offerte grâce à l’accès VIP, souligne Rue89.

Lu sur Rue89.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !