Les parents travaillant dans la Silicon Valley tiennent leurs enfants éloignés de la technologie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Les parents travaillant dans la Silicon Valley tiennent leurs enfants éloignés de la technologie
©Reuters

Paradoxal

Les parents travaillant dans la Silicon Valley tiennent leurs enfants éloignés de la technologie

Les enfants de Steve Jobs n'avaient jamais utilisés d'iPad, et la plupart des geeks de la Silicon Valley mettent de lourdes restrictions à l'utilisation des nouvelles technologies par leurs enfants, montre un article du New York Times.

Cela pourrait sembler étonnant : les parents de la Silicon Valley, ceux-là même qui crèent nos tablettes, téléphones portables, applications ou sites Internet de prédilection laissent à peine leurs enfants utiliser ces outils, montre un article du New York Times repéré par Slate.fr.

Même le gourou Steve Jobs limitait l'utilisation de la technologie à la maison, témoigne le journaliste Nick Bilton, qui l'avait eu au téléphone en 2010. Le patron d'Apple, qui venait de sortir la première version de sa célèbre tablette, lui avait alors dit que non, ses enfants ne l'avaient jamais utilisé.

Autre exemple : Evan Williams, un des fondateurs de Twitter, incite ses enfants (qui n'ont pas non plus de tablette) à lire des livres en papier.

La raison ? "J’ai été témoin des dangers de la technologie. J’en ai aussi fait l’expérience personnelle, et je ne veux pas que ça affecte mes enfants", témoigne Chris Anderson, l’ancien rédacteur en chef du magazine Wired, spécialisé dans les nouvelles technologies.

La plupart des parents empêchent leurs enfants de jouer sur ordinateur ou tablette plus de 30 minutes par jour, voire interdisent toute utilisation de ces outils pendant la semaine. Le journaliste cite la "règle n°1" de tous les parents qu'il a rencontré : "aucun d'écran dans la chambre. Point à la ligne."

Cette philosophie va au-delà de la maison. Ainsi, les éleves d'un établissement Waldorf anti-technologie (les ordinateurs nuisent à la créativité, à la sociabilité et à la concentration des enfants, explique l'établissement) sont aux trois quarts des enfants de gens travaillant dans les nouvelles technologies. 

Lu sur Slate.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !