Les futurs traitements anti-âge pourraient être composés de matière fécale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Les futurs traitements anti-âge pourraient être composés de matière fécale
©

Remède miracle

Les futurs traitements anti-âge pourraient être composés de matière fécale

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs du "Max Planck Institute for Biology" ont notamment mené des expériences sur des poissons.

D'après les travaux d'une équipe de scientifiques dirigée par Dario Valenzano, du "Max Planck Institute for Biology", les matières fécales pourraient un jour aider à la confection du remède miracle contre le vieillissement. 

Les chercheurs ont notamment mené des expériences sur des poissons d'âges différents. Selon les résultats de ces tests, les poissons à qui ont été administrées des matières fécales provenant d'autres poissons ont augmenté leur durée de vie de manière significative. 

Si les équipes de Dario Valenzano ignorent encore les détails de ce mécanisme, ils sont d'ores et déjà en mesure d'affirmer que les matières fécales administrées à ces poissons permettent de tuer les bactéries nuisibles contenues par l'organisme. 

 
Lu sur Quartz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !