Les colombes de la paix du pape François attaquées à cause de leur couleur blanche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Lancer de colombes du pape François.
Lancer de colombes du pape François.
©Reuters

Tout va bien

Les colombes de la paix du pape François attaquées à cause de leur couleur blanche

Les volatiles qui ont agressé les colombes n’avaient rien de "démoniaques", contrairement aux tweets de certains.

Non l’apocalypse n’est pas encore arrivée. Les colombes de la paix que le pape François a relâchées de son balcon dimanche n’ont pas été attaquées par des oiseaux démoniaques, contrairement à ce qui a été twitté par beaucoup. C’est simplement  leur couleur blanche éclatante qui a attiré les prédateurs.  

Alors que le pape, accompagné de deux enfants, lançait deux colombes de la paix dans le ciel, ces dernières furent immédiatement attaquées par un corbeau et une mouette. Elles perdirent leurs plumes sous une foule affolée qui s’est mis à crier à l’apocalypse sur les réseaux sociaux.

Comme l’explique National Geographic, il y a beaucoup de pigeons à Rome, oiseaux appartenant à la même famille que les colombes, et ils ne subissent pas d’agressions de la part des autres volatiles. Pour cause, aucun d’eux n’est purement blanc. Les oiseaux albinos et autres nés sans aucun pigment de couleurs survivent rarement longtemps dans la nature. Leur couleur les empêche de se cacher, faisant d'eux une proie facile pour les autres prédateurs. Un triste sort. 

Lu sur Nationalgeographic.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !