Les chiens, comme les humains, ont aussi des TOC | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Les chiens, comme les humains, ont aussi des TOC
©D.R.

Le saviez-vous ?

Les chiens, comme les humains, ont aussi des TOC

Quatre gènes spécifiques seraient responsables des troubles obsessionnels compulsif chez les chiens. Leur étude pourrait permettre de mieux comprendre ceux des humains.

Les humains ne sont pas les seuls à souffrir de TOC (Troubles obsessionnels compulsifs), un trouble mental caractérisé par l'apparition répétée de pensées intrusives produisant l’apparition de comportements répétés et ritualisés. Les chiens aussi souffrent de ce trouble qui peut se traduire, chez eux, par la mastication compulsive de leurs pieds ou d’une couverture, des frappes répétées sur leur queue, etc.

Or, les scientifiques ont déclaré avoir identifié plusieurs gènes qui déclenchent ce comportement chez les dobermans, les bull-terriers, les chiens de berger anglais ou encore les bergers allemands.

Quatre gènes, nommés CDH2, CTNNA2, ATXN1 and PGCP, impliqués dans la communication entre les cellules du cerveau, semblent jouer un rôle dans les TOC canins, ont affirmé des scientifiques le 16 février dernier dans Genome Biology, comme le rapporte sciencenews.org. Et l’étude de ces gènes pourrait permettre de mieux comprendre les troubles chez les humains.

Lu sur Sciencenews.org

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !