Les adieux de David Pujadas au 20H de France 2 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Les adieux de David Pujadas au 20H de France 2
©Capture d'écran / France 2

Clap de fin

Les adieux de David Pujadas au 20H de France 2

Jeudi soir, David Pujadas a dit au revoir aux téléspectateurs qui, pour certains, le suivent depuis 16 ans à 20 heures.

Evincé de France 2, David Pujadas a présenté jeudi soir son dernier JT de 20 heures. A cette occasion, Etienne Leenhardt, François Lenglet et Nathalie Saint-Cricq, lui ont réservé une surprise. Au milieu du JT, ils ont rendu hommage à leur collègue ému, en revenant sur sa carrière au sein de la chaîne : ses reportages à New-York, Téhéran ou en Crimée, ses meilleures interviews de Vladimir Poutine, Mick Jagger ou Bachar Al-Assad puis le meilleur du pire des personnalités politiques françaises de ces dernières années. Les téléspectateurs ont également eu le droit à une visite des coulisses du JT de 20 heures avec le rappel de quelques moments cocasses.

>>> À lire aussi : Adieux de David Pujadas au 20H : pourquoi les grands-messes de l'info d'aujourd'hui n'ont plus beaucoup à voir avec ce qu'elles étaient il y a 16 ans

"Ce n’est ni ma décision ni mon choix"

David Pujadas a ensuite prononcé son discours d’adieu, remerciant tous ceux qui l’ont suivi depuis ses 16 dernières années. « Ce n’est ni ma décision ni mon choix », a-t-il rappelé, disant sa « gratitude et son immense honneur et bonheur » d’avoir pu vivre « cette grande aventure intellectuelle et civique ». Il a ensuite défini sa vision d’un journalisme « pédagogique et indépendant » qu’il a cherché à pratiquer pour lutter contre « la défiance grandissante du public » à l’égard des médias, dénonçant notamment le danger insidieux « du conformisme et du suivisme. » « Voilà, pardon d'avoir été un peu sentencieux. Tout n’a pas été rose ni parfait mais on apprend de ses erreurs », a poursuivi David Pujadas qui a remercié « toutes les équipes de France 2 » avant de souhaiter « belle route » à sa remplaçante, Anne-Sophie Lapix. Le reste du programme de la soirée sur France 2 étant rendu inaudible par les applaudissements des équipes ayant envahi le plateau.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !