Leonardo DiCaprio pourrait interpréter Steve Jobs à l'écran | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Golden Globes - Leonardo DiCaprio
Golden Globes - Leonardo DiCaprio
©Reuters

Good Job

Leonardo DiCaprio pourrait interpréter Steve Jobs à l'écran

D'après le "Hollywood Reporter", l'acteur du "Loup de Wall Street" devrait épouser les traits du fondateur d'Apple, sous la houlette du réalisateur Danny Boyle.

Si la nouvelle adaptation au cinéma de la vie de Steve Jobs se fera sans David Fincher (le réalisateur du biopic sur Mark Zuckerberg, "The Social Network"), Leonardo Di Caprio pourrait en revanche se glisser dans la peau du fondateur d'Apple. Inspiré de la biographie rédigée par Walter Isaacson, ce projet d'adaptation cinématographique avait reçu l'aval de Steve Jobs avant sa mort en octobre 2011.

D'après le journal "The Hollywood Reporter", le réalisateur Danny Boyle viendra effacer la déception des sceptiques après l'annonce du désistement de David Fincher, qui aurait été écarté pour des raisons "financières et artistiques". Et pour cause : en  vue de la réalisation du film, l'intéressé aurait demandé à Sony d'avoir la mainmise sur la commercialisation et le marketing du film, ainsi qu'une compensation immédiate de...10 millions de dollars.

Danny Boyle a notamment reçu un oscar pour avoir réalisé "Slumdog Millionaire" en 2009. Pour le rôle principal, Danny Boyle pourrait donc bien s'attirer les services de Leonardo DiCaprio. Les deux hommes avaient déjà collaboré en 2000 pour le film la plage. L'écriture du film restera confiée à Aaron Sorkin, qui avait notamment créé la série "A la Maison Blanche". Leonardo DiCaprio serait ainsi le second acteur à épouser les traits du fondateur d'Apple, après Ashton Kutcher dans "Jobs en 2013. 

lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !