Le ténor Michel Sénéchal est mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le ténor Michel Sénéchal est mort
©Jean-Pierre MULLER / AFP

Musique

Le ténor Michel Sénéchal est mort

Le chanteur lyrique est mort ce dimanche à l'âge de 91 ans.

Le chant lyrique perd l'un de ses plus fervents partisans. Le ténor Michel Sénéchal est mort ce dimanche à l'âge de 91 ans, a annoncé France Musique.

Le ténor prônait la refondation des troupes d’opéra. Il avait fondé l’association "L’Art du Chant Français" avec le chef Georges Prêtre.

Né le 11 février 1927 à Paris, il fut engagé au début des années 1950 par Gabriel Dussurget au Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence, où il interprètera notamment les grands rôles mozartiens (L'Enlèvement au sérail, La Flûte enchantée, Cosi fan tutte, Les Noces de Figaro) et rossiniens, 23 ans durant.

Il se produit par la suite très régulièrement à l'Opéra de Paris et à l'Opéra-Comique, ainsi qu'au festival de Salzbourg sous la direction de Herbert Von Karajan et fait ses débuts au Metropolitan Opera en 1982 dans les quatre rôles des valets des Contes d'Hoffmann d'Offenbach. Il crée le rôle de Fabien dans Montségur de Marcel Landowski en 1985, celui du pape Léon X dans Docteur Faustus de Konrad Boehmer et celui de frère Élie dans le Saint François d'Assise d'Olivier Messiaen en 1983. Il contribue aussi à la création française de la plupart des opéras de Benjamin Britten.

 L'artiste est devenu ensuite pédagogue dès les années 1990, militant pour la réhabilitation du chant français dans les conservatoires.

Lu sur France Musique

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !