Le pilote automobile Anthoine Hubert se tue à 22 ans dans un accident de Formule 2 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Le pilote automobile Anthoine Hubert se tue à 22 ans dans un accident de Formule 2
©KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Drame

Le pilote automobile Anthoine Hubert se tue à 22 ans dans un accident de Formule 2

Le pilote a été victime d'un accident mortel sur le circuit de Spa-Francorchamps (Belgique).

Le sport mécanique français est en deuil, après le décès, samedi, du pilote Anthoine Hubert, âgé de seulement 22 ans. Il est mort, samedi 31 août à Spa, en Belgique, dans un accident lors d’une course de Formule 2 disputée en marge du Grand Prix de F1.

Il a été impliqué au début du 2e tour dans un carambolage à grande vitesse avec l’Américain Juan Manuel Correa, le Français Giuliano Alesi et le Japonais Marino Sato. Le jeune homme de 22 ans est mort des suites de ses blessures alors que Correa a été emmené à l'hôpital, victime de fractures aux jambes. Marino Sato et Giuliano Alesi sont indemnes.

"En conséquence de l’accident, la FIA [Fédération internationale de l’automobile]a le regret d’informer que le pilote de la voiture n° 19, Anthoine Hubert, est mort des suites de ses blessures à 18 h 35", a précisé l’organisation dans un communiqué.

La F2 est le dernier échelon des formules de promotion en sport automobile avant la F1. Né à Lyon le 22 septembre 1996, Anthoine Hubert avait été champion de France en F4 en 2013 et de GP3 Series l'an dernier. Il était également pilote de développement pour Renault au sein de la "Renault Sport Academy". Il courait en F2 pour l'écurie britannique BWT Arden.

 La FIA a précisé que la 2course de F2, qui devait avoir lieu dimanche avant le Grand Prix de F1, a été annulée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !