Le pantalon le plus vieux du monde a été découvert | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Le plus vieux pantalon du monde
Le plus vieux pantalon du monde
©Mayke Wagner/German Archaelogical Institute

Retour dans le passé

Le pantalon le plus vieux du monde a été découvert

Des archéologues ont mis la main sur le plus vieux pantalon du monde en Chine : il s'agit d'un pantalon de cavalier datant de plus de 3 000 ans.

Le plus vieux pantalon du monde serait donc "made in China". Des archéologues de l'Institut archéologique de Berlin ont découvert deux véritables pantalons de cavaliers dans deux tombes du cimetière Yanghai dans le bassin du Tarim en Chine. Cette région est connue pour la conservation de ses momies et de ses textiles. Les archéologues ont examiné plus de 500 tombes, qui appartiennent à des époques étalées sur plus d'un millénaire. En fouillant une des tombes, ils ont découvert deux corps, celui d'une femme d'environ 25 ans et d'un homme de 40 ans, entouré de très nombreux objets, en bronze, bois, or, pierre et cuir. Dont un pantalon en laine, décoré de motifs en zigzag, qui se trouvait dans un état de préservation exceptionnel.  

Selon les chercheurs, il ne s'agirait pas que d'un vêtement funéraire, de multiples traces d'usure ont été identifiées. Ce pantalon semble entièrement conçu pour monter à cheval. En effet, la pièce formant l'entrejambe est particulièrement large, ce qui donne à penser que la forme du pantalon correspondait à la posture d'un cavalier. Une bride de cheval, richement décorée, fixée à une tige en bois a été trouvé à côté de celui-ci : cet élément suppose que les propriétaires des pantalons étaient sans doute des cavaliers.  C'est le cas aussi pour l'autre pantalon. Le défunt à qui il appartenait était enterré avec une cravache, une queue de cheval décorée, un arc avec son étui.

 
Lu sur Science News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !