Le mariage, mauvais pour la santé ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le mariage ne serait pas aussi bon pour la santé que certaines études ne le prétendent.
Le mariage ne serait pas aussi bon pour la santé que certaines études ne le prétendent.
©Reuters

Union mortelle

Le mariage, mauvais pour la santé ?

Une étude menée par l'Université d'Etat de l'Ohio en collaboration avec l'Université du Texas à Austin montre que les personnes mariées surestiment leur santé.

Et si le mariage était mauvais pour la santé ? C'est en tout cas ce que semble indiquer une étude publiée en mars 2013 dans le Journal of Health and Social Behavior conduite par l'Université d'Etat de l'Ohio en collaboration avec l'Université du Texas à Austin. Les chercheurs expliquent ainsi que contrairement à ce qu'il était admis précédemment, le mariage ne serait pas aussi bon pour la santé que ce qu'on pensait. Plusieurs études ont en effet déjà montré qu'être marié pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé mais aussi sur le taux de mortalité.

La nouvelle étude américaine montre ainsi que les personnes mariées surestiment leur santé en comparaison des personnes célibataires. Les personnes en couple chercheront de l'aide pour leur maladie plus tard, et cela pourrait bien évidemment avoir un impact sur la réussite du traitement.

Les scientifiques expliquent cela par le fait que les personnes mariées ont une idée différente et surtout fallacieuse de ce qui constitue être en "mauvaise" santé. Il qualifie leur santé de "mauvaise" bien plus tard que les personnes célibataires ou divorcées en aussi bonne santé.

L'auteur principal de l'étude Hui Zheng explique ainsi que "les personnes mariées ne font pas état d'une mauvaise santé avant qu'ils ne développent des symptômes vraiment graves". Les chercheurs estiment que cette surestimation de la santé par les couples mariés provient sans doute du fait que leur partenaire leur apporte un soutien important.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !