Le dessin animé La Reine des Neiges prochainement adaptée en comédie musicale à Broadway | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Mickey Mouse, la célèbre souris Disney
Mickey Mouse, la célèbre souris Disney
©Reuters

Mickey et Broadway

Le dessin animé La Reine des Neiges prochainement adaptée en comédie musicale à Broadway

Ce conte de Noël a fait exploser les box-offices avec 510 millions d’euros de recettes mondiales. Un score qui le classe au même rang qu'Avatar ou Titanic.

La Reine des Neiges se lance à la conquête de Broadway. Le dessin animé de Disney, auréolé d'un Golden Globe, va être adapté en comédie musicale. L'information a été annoncée lundi par le PDG de Disney, dans une interview au magazine Fortune. Les noms des têtes d'affiches et de ceux qui composent l'équipe créative aux commandes n'ont pas encore été choisis. "Nous ne visons pas la rapidité mais l'excellence", a lancé Chairman Bob Iger.

La Reine des neigesa fait exploser les box-offices avec 510 millions d’euros de recettes mondiales. Un score qui classe le dessin animé au même rang qu' Avatar ou TitanicC'est donc le deuxième plus gros succès de Disney après Le Roi lion (722 millions d'euros), qui a été lui aussi adapté en comédie musicale. Il s’agit également du quatrième dessin animé le plus vu de tous les temps. Par ailleurs, depuis le 8 janvier, l'album de la bande-originale, écrite par les époux Robert Lopez et Kristen Anderson-Lopez (Avenue Q, Book of Mormons) et composée par Christophe Beck (Paperman), figure en tête du classement Billboard 200.  Avec 500 000 exemplaires vendus à ce jour, il y devance Beyoncé et Eminem.

L'histoire de ces deux sœurs séparées à cause de la magie sera ardue à mettre en scène, à cause des ses nombreux effets spéciaux. 

Lu sur programme-tv.net

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !