Le chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt est décédé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt.
Le chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt.
©Reuters

Requiem

Le chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt est décédé

Le "pape" du renouveau baroque, Nikolaus Harnoncourt, est décédé samedi à l'âge de 86 ans, a annoncé sa famille.

"Nikolaus Harnoncourt a rendu son dernier souffle paisiblement dans le cercle familial", le 5 mars: c'est par ces mots pudiques que la famille du chef d'orchestre a annoncé son décès ce dimanche.

Le comte Nikolaus de la Fontaine und d’Harnoncourt-Unverzagt, qui est né à Berlin le 6 décembre 1929, est considéré comme le "pape" du renouveau baroque, bien qu'il ne s’était jamais cantonné à un style. Ses interprétations allaient jusqu’aux romantiques et à la musique du XXe siècle.

Le prestigieux chef d’orchestre avait annoncé en décembre qu’il mettait fin à sa carrière en raison de problèmes de santé. "Mes capacités physiques exigent une annulation de mes projets à venir", avait-il écrit dans une lettre ouverte.

"Une ère s’achève", a réagit auprès de l’agence de presse APA Thomas Angyan, intendant du Musikverein, l’une des plus prestigieuses institutions musicales viennoises. "Je ne pensais pas qu’il s’écoulerait si peu de temps entre sa retraite et sa mort. […] Nous devons poursuivre l’héritage musical qu’il nous laisse", a-t-il dit.

Lu dans Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !