La vente du diamant le plus cher du monde échoue, l’acquéreur n'avait pas assez d'argent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Il reste à trouver un nouveau propriétaire à ce diamant
Il reste à trouver un nouveau propriétaire à ce diamant
©Reuters

Mauvais calcul

La vente du diamant le plus cher du monde échoue, l’acquéreur n'avait pas assez d'argent

Le diamant de 59,60 carats a été vendu le 13 novembre dernier à Genève pour 83 millions, soit la plus forte somme jamais payée pour cette pierre précieuse.

En défaut de paiement, Mr Wolf, l'acquéreur du diamant, n'a pas été en mesure de payer la somme au vendeur. Pour Sotheby's, c’est un camouflet qui arrive très rarement. Et pour cause. Avant chaque vente, chaque participant doit s'enregistrer auprès de la maison de vente, et doit offrir les garanties exigées, telles que une pièce d'identité, mais également des renseignements bancaires. Une obligation dans l'univers des ventes aux enchères. Sans justificatif, impossible de surenchérir au cours d'une vente. 

La vente est donc annulée et la société de vente aux enchères est contrainte de verser au propriétaire la somme de l'enchère, comme cela est stipulé dans le contrat de garantie signé avec le vendeur, avant l'enchère. Le diamant est reparti dans la collection de Sotheby's, indiqué désormais au prix de 72 millions de dollars. Malgré cet événement, Sotheby's détient toujours le record de la plus grosse vente aux enchères de diamant et bijou avec la vente du Graff Pink, un diamant rose de 24,78 carats. Il a été adjugé pour 46 millions de dollars en novembre 2010.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !