La fréquentation touristique a battu un "record absolu" en Ile-de-France sur le début de l'année 2018 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
La fréquentation touristique a battu un "record absolu" en Ile-de-France sur le début de l'année 2018
©PATRICK KOVARIK / AFP

Plus belle ville au monde ?

La fréquentation touristique a battu un "record absolu" en Ile-de-France sur le début de l'année 2018

Les chiffres sur les six premiers mois sont très prometteurs sur le plan du tourisme dans la capitale.

La France est décidément une destination phare à travers la planète. Selon des informations dévoilées par la région, la fréquentation touristique à Paris et en Ile-de-France a connu un "record absolu" au premier semestre 2018. 

17,1 millions d'arrivées hôtelières ont ainsi été enregistrées durant les six premiers mois de l'année. Ces chiffres représentent une augmentation de 4,1% sur un an. Les visiteurs étrangers ont contribué à cette embellie spectaculaire avec une hausse de 9,2% de fréquentation. Les chiffres concernant les touristes hexagonaux sont restés stables.

Les visiteurs les plus nombreux à Paris et en Ile-de-France sont les Américains (1,25 million d'arrivées hôtelières), les Britanniques (982 000 arrivées hôtelières) et les Allemands (592 000).  

D'après des précisions du Comité régional du Tourisme, certaines clientèles à fort pouvoir d'achat ont connu un "tassement de la progression" notamment les Japonais, les Chinois et les visiteurs en provenance du Proche et du Moyen-Orient. 

Cette tendance pourrait s'accroître et prendre des proportions encore plus impressionnantes avec la perspective des Jeux olympiques, organisés en 2024. De quoi lancer la course aux élections municipales et faire germer les projets les plus fous pour le Grand Paris.     

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !