La dépression ne provoque pas le cancer, c'est prouvé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
L'annonce du cancer peut, en revanche, entraîner des symptômes dépressifs
L'annonce du cancer peut, en revanche, entraîner des symptômes dépressifs
©Photo DR

Idée reçue

La dépression ne provoque pas le cancer, c'est prouvé

C'est le résultat d'une étude de 15 ans sur le lien dépression/cancer.

Non, la dépression n'a aucun rapport avec le cancer. Selon Cédric Lemogne, psychiatre à l'Hôpital Européen Georges Pompidou auteur d'une étude sur la dépression et le cancer, "les idées reçues ont la vie dure. Dès Hippocrate et les débuts de la médecine, on associait déjà la présence de "bile noire", qui a donné le terme de mélancolie, au développement de tumeurs malignes".

L'équipe de l'Inserm a étudié pendant 15 ans les données médicales de 14 203 employés d'EDF-GDF. Ces personnes ont rempli un questionnaire spécifique tous les trois ans et tous les diagnostics de dépression ont été recensés. Si 1 119 testés ont développé un cancer, aucun lien n'a pu être établi entre un quelconque épisode dépressif et le développement de la maladie.

L'étude révèle, en revanche, que l'annonce du cancer peut entraîner des symptômes dépressifs. "Je crois que les patients ne doivent pas s’inquiéter s’ils se sentent déprimés. Ce qui est important, c’est de bien suivre tous les traitements, contre le cancer d’une part et contre la dépression d’autre part", explique Cédric Lemogne.

Attention, une maladie mentale peut toutefois accroître la mortalité par cancer. Les personnes dépressives ont tendance à négliger leur santé et ne sont pas toujours prises au sérieux par les médecins. Deux éléments qui entraînent souvent un retard dans le diagnostic et diminuent de facto les chances de survie. Un dépistage précoce permet en revanche d'être traité plus rapidement et plus efficacement du cancer.

Lu sur le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !