L’opération commerciale Black Friday sur la sellette après les attentats de Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L’opération commerciale Black Friday sur la sellette après les attentats de Paris
©Reuters

Malaise

L’opération commerciale Black Friday sur la sellette après les attentats de Paris

Du fait des événements récents, le terme de Black Friday pourrait désormais résonner très négativement chez les consommateurs.

Le Black Friday est-il menacé? Après les attaques de Paris, l'opération commerciale voit son avenir s'inscrire en pointillés en France. Cette avalanche de promotions sur les produits, un concept venu des Etats-Unis, doit démarrer le 27 novembre prochain. De nombreuses enseignes comptaient sur cette date pour lancer la dynamique de ventes avant Noel, traditionnellement la période de l'année la plus importante en termes de commerce. 

RETROUVER NOTRE DOSSIER COMPLET SUR LES ATTENTATS DE PARIS

Mais du fait des événements récents, le terme de Black Friday pourrait désormais résonner très négativement chez les consommateurs. Le concept pourrait donc changer de nom. Plusieurs marques devraient donc effacer l'intitulé de l'opération, tout en gardant le principe en place. C'est notamment le cas de Zara. Certaines ont carrément tout annulé, comme le spécialiste de l'art créatif Cultura.

Comme le rappelle Le Figaro, l'origine du Black Friday trouve sa source dans une période de l'année où les livres de comptes des magasins passent du rouge au noir, des pertes aux bénéfices. mais ce terme serait encore assez mal connu en France.

 
 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !