L'oncle de l'émir du Qatar se dispute la garde de ses enfants avec leur mère devant un tribunal parisien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Doha, Qatar
Doha, Qatar
©Lazy Sam

Justice

L'oncle de l'émir du Qatar se dispute la garde de ses enfants avec leur mère devant un tribunal parisien

La maman vient de se voir refuser l’exercice exclusif de l’autorité parentale

Kasia Gallanio, 45 ans, une Américaine d’origine polonaise dispute la garde de ses enfants à l’oncle de l’émir du Qatar, Abdelaziz Bin Khalifa Bin Hamad Al-Thani, dont elle est séparée raconte Le Parisien

À 73 ans, l’ancien ministre qatarien du Pétrole et des Finances vit reclus dans un palais de 5 000 m2 situé avenue Montaigne, à Paris. Il dispose d’une fortune colossale mais refuserait d’héberger ses jumelles de 17 ans, et de leur adresser la parole.

Depuis une escapade de quelques mois chez leur mère, en Espagne, les deux sœurs résideraient dans de modestes hôtels. Leur soeur, âgée de 15 ans, vivrait, elle, comme coupée du monde, chez leur père, en situation de décrochage scolaire.

Selon Kasia Gallanio, ses filles mineure se seraient plaintes d’attouchements sexuels de la part de son ancien compagnon. Selon la mère, la plus jeune des filles serait actuellement contrainte de dormir chaque nuit avec son père.

Kasia Gallanio a été déboutée de ses demandes de garde exclusive lundi 16 mai devant le tribunal judiciaire de Paris.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !