L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Donald Trump Melania Trump Twitter
Donald Trump Melania Trump Twitter
©CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

"Make America Great Again"

L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe

Le compte Twitter de Donald Trump aurait été piraté par un hacker néerlandais, la semaine passée. L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter sur son compte en devinant le mot de passe du président américain.

Alors que Donald Trump poursuit sa campagne avant le vote dans le cadre des élections présidentielles américaines du 3 novembre prochain, le compte Twitter du candidat républicain aurait été piraté la semaine dernière. L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter sur son compte en devinant le mot de passe du président. Selon des informations de CNews et de la rédaction du Guardian, lors sa cinquième tentative, il aurait tapé "maga2020!", l'abréviation du slogan de campagne de Donald Trump ("Make America Great Again"). 

Le chercheur en cybersécurité, Victor Gevers, auprès du média néerlandais De Volkskrant a exprimé son étonnement.

"Je pensais que je serai bloqué après quatre tentatives, ou bien qu'on me demanderait de fournir des informations". 

Une fois connecté, il se serait retrouvé en capacité de changer la photo de profil, tweeter et accéder aux messages privés du président des Etats-Unis.

Twitter a indiqué "ne pas avoir décelé d'élements permettant de confirmer cette déclaration", ajoutant avoir mis en place "des mesures de haute-sécurité pour des profils de personnalités", tels que les comptes relatifs aux candidats à l'élection présidentielle.

Selon Victor Gevers, Donald Trump n'aurait pas eu recours à des mesures simples de cyberprotection, telles que le système de double-vérification, qui permet de sécuriser la connexion en s'authentifiant sur un deuxième appareil. 

Pris de vertige en réalisant qu'il pouvait interagir avec ses 87 millions de followers, l'expert aurait tenté d'alerter l'entourage de Donald Trump, en contactant son équipe de campagne, sa famille, et même les agences de sécurité comme la CIA, le FBI et les instances de la Maison Blanche.

Le lendemain, Victor Gevers aurait remarqué que la procédure de double-vérification était désormais activée sur le compte Twitter de Donald Trump. Les services de renseignement l'auraient contacté le jour d'après, en le remerciant d'avoir signalé le problème de sécurité.

En 2016, Victor Gevers était déjà parvenu à se connecter sur le compte de Donald Trump, aidé de deux complices. Alors qu'il n'était que simple candidat à l'élection présidentielle, Donald Trump utilisait "youarefired" (vous êtes viré), la phrase fétiche qu'il adressait aux candidats éliminés dans la télé-réalité "The Apprentice".

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !