Kim Kardashian a fait des injections aux fesses ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Kim Kardashian a fait des injections aux fesses !
©REUTERS/Gus Ruelas

Confessions intimes

Kim Kardashian a fait des injections aux fesses !

La célèbre bimbo a avoué avoir reçu des injections dans les fesses, mais pas forcément dans le but que l’on peut imaginer !

Les fesses spectaculaires de Kim Kardashian, celles qui ont tant participé à sa notoriété, ont bien reçu un petit traitement ! La vedette de téléréalité et femme d’affaires de 35 ans a avoué sur son site internet personnel qu’elle avait eu recours à des injections dans les fesses ! La maman de North et Saint a fait cette révélation lors d’un live-chat le lundi 15 août 2016 après avoir rendu une petite visite au célèbre institut de beauté de l’Epinone à Beverly Hills.

Cependant, Kim prétend que ces injections ne lui rajoutent pas de rondeurs, elles l’aident à supporter… un psoriasis !

C’est  Kris Jenner, à qui elle devait donc parler de ses fesses, voire les lui montrer, qui a suspecté en premier le mal dont elle souffrait !

" J’ai réalisé une injection de cortisone dans les fesses ", a avoué Kim Kardashian. Ainsi, elle a traité les vilaines rougeurs dont elle souffrait.

Elle a par ailleurs expliqué avoir été photographiée à de nombreuses reprises lors de cette période, notamment lors d’un voyage à Miami, en Floride. Alors que sa mère a elle aussi été victime de cette inflammation, Kim Kardashian a déclaré avoir " appris à vivre avec ". Cette habitude de s’injecter de la cortisone serait donc devenue un événement récurrent dans la vie de la vedette : " Chaque année environ, je prends une piqûre de cortisone " a-t-elle précisé.

Elle envisagerait par ailleurs de réaliser un traitement au laser pour ses mains. Elles auraient une apparence " trop vieille " au goût de la vedette.

Lu sur Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !