Kate Winslet singe Liz Taylor | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Kate Winslet singe Liz Taylor
©V

L'esprit demeure

Kate Winslet singe Liz Taylor

Kate Winslet imite Liz Taylor en une du magazine V. Elle se montre tout aussi libérale que son modèle dans son interview.

Kate Winslet rend hommage à Liz Taylor en une du magazine V. Turban, bijoux,et grains de beauté, l'actrice est méconnaissable dans sa métamorphose. Les miracles de Photoshop permettent même de donner à son regard une lueur indéfinissable qui n'a rien à envier à celui de son aînée. La série de photos est signée Mario Testino et a été stylisée par Carine Roitfeld, l'ancienne papesse du Vogue français.

Dans l'interview qu'elle accorde à V, Kate Winslet parle de ses points communs avec Liz Taylor :

"Elle était forte dans sa tête et dans son coeur, pas seulement à l'extérieur, et je suppose que je le suis aussi. Elle cachait sa vulnérabilité avec succès, et j'en fais de même."

Kate Winslet se montre aussi libérale que Liz Taylor, bien connue pour son engagement en faveur de ses amis homosexuels. L'actrice se dit ravie d'élever ses enfants à New York et cite une anecdote avec son fils de 7 ans :

"J'aime être dans cette ville. J'aime la diversité à laquelle mes enfants sont exposés tous les jours. J'aime la façon dont fonctionne leur cerveau. Un jour mon fils m'a dit : "Un jour, j'aurai une petite amie. Mais j'aurai peut-être un petit ami, si je suis gay. Il a 7 ans ! Et je lui ai dit : "Tu peux avoir une copine ou un copain, mon chéri." Il me répond : "Qu'est-ce que tu préférerais ?". Je lui dis : "Mon amour, ça dépendra entièrement de toi, et ça ne fait aucune différence". Le fait qu'il sache déjà ça est un tel privilège ! Il n'y a pas de meilleure éducation."

Lu sur V Magazine

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !