Karl Lagerfeld apparaîtra en "guest star" dans l'application de Kim Kardashian | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Karl Lagerfeld apparaîtra en "guest star" dans l'application de Kim Kardashian
©Capture

Géniaaaaaaaal

Karl Lagerfeld apparaîtra en "guest star" dans l'application de Kim Kardashian

Le couturier allemand sera disponible dans une boutique parisienne et donnera des conseils aux joueurs pour devenir une star.

Même Karl Lagerfeld ne peut résister aux sirènes de la famille Kardashian. Le coutier allemand le plus célèbre de la planète sera bientôt (dès mercredi 3 novembre) à l’affiche de l’application pour smartphones de la bimbo américain Kim Kardashian.  La superstar de la téléréalité américaine l’a annoncé elle-même sur les réseaux sociaux Twitter et Instagram.

L’application Kim Kardashian Hollywood jeu permet "au commun des mortels d'arpenter le tapis rouge et fréquenter les lieux sélects d'Hollywood", selon Relax News. Le but ultime serait de devenir une star. Pour cela, vous pouvez compte sur le soutien précieux de la femme de Kanye West, qui vous prodiguera des conseils sur vos shootings photos ou vos tenues vestimentaires.

Plusieurs guest apparaissent parfois dans le jeu. Ce sera donc bientôt le cas de Karl Lagerfeld, qu’on peut apercevoir sur des captures d’écran de l’application, et qui sera disponible dans une boutique parisienne. Comme en vrai, le grand couturier allemand porte son nœud de papillon, un costume sombres et des lunettes de sommeil. Comme en vrai, il ne s’autorise pas un sourire. Les heureux joueurs de l’application pourront lui demander des conseils et choisir des vêtements parmi sa ligne de couture.

Vous avez du temps à perdre ? L'application est disponible ici.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !