Kaamelott : Alexandre Astier met en garde contre les fausses annonces de recherche de figurants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Kaamelott : Alexandre Astier met en garde contre les fausses annonces de recherche de figurants
©MARTIN BUREAU / AFP

Remonte ton slibard, Lothar

Kaamelott : Alexandre Astier met en garde contre les fausses annonces de recherche de figurants

"Nous n’avons pas besoin de figurants sur K. Surtout, ne payez pas un centime à quiconque vous proposerait d’en être", a prévenu le créateur.

Enfin ! Dix ans après la fin de la saison 6 de Kaamelott, son créateur Alexandre Astier - qui y tient le rôle du roi Arthur - a annoncé le 22 janvier que le tournage du premier film de la trilogie qui bouclera le récit a débuté. 

Dans le même temps, une annonce de l'agence Pôle emploi du Puy-en-Velay a été largement partagée sur les réseaux sociaux par des fans de la série. "Pour 3 jours de figuration sur un long-métrage cinéma qui se tournera dans la commune des Estables (Haute-Loire, 43) les 18, 19 et 20 mars 2019, la production recherche des figurants", indiquait l'agence sur sa page Facebook.

L'annonce a depuis été dépubliée. Elle promettait un cachet de 150 euros brut par jour, mais les personnes désirant postuler se voyaient contraintes de payer un abonnement à 12€ par mois pour un site prétendument de mise en relation entre figurants et producteurs.

"Nous n’avons pas besoin de figurants sur K. Surtout, ne payez pas un centime à quiconque vous proposerait d’en être. Désolé que des trouducs essaient de se sucrer sur le dos de la bête… on va s’en occuper", a réagi Alexandre Astier ce dimanche sur Twitter.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !