Justin Bieber : ses potentiels futurs voisins manifestent contre son arrivée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Justin Bieber : ses potentiels futurs voisins manifestent contre son arrivée
©

Pas de ça chez nous

Justin Bieber : ses potentiels futurs voisins manifestent contre son arrivée

500 personnes se sont inscrites à un rassemblement sur Facebook pour dire non à l’arrivée de la star canadienne dans le quartier de Buckhead, à Atlanta.

Ils ne veulent pas de Justin Bieber à proximité de chez eux, et ils le font savoir. Ce lundi, dans le quartier tranquille de Buckhead, à Atlanta, les voisins d’une maison sur laquelle lorgnerait la star canadienne vont manifester pour lui faire comprendre qu’ils ne veulent pas de lui dans les parages. Les dernières frasques du chanteur, notamment sa course en état d'ivresse au volant d’une Lamborghini dans un quartier résidentiel de Miami, le 24 janvier, inquiètent largement ses potentiels futurs voisins.

Sur Facebook, un groupe baptisé "la coalition du voisinage de Buckhead" explique combien les membres voient d’un mauvais œil le déménagement de Justin Bieber dans les environs : "Ça ne peut être que mauvais pour nos enfants, tout comme pour le voisinage. Certains d’entre nous ne laisseront plus leurs enfants jouer sur les trottoirs sans avoir peur ; il a participé à une course-poursuite sous l’emprise de l’alcool avant. Qu’est-ce qui dit qu’il ne le refera pas ?"

Une manifestation qui n’a pas l’air d’inquiéter le chanteur : sur Twitter, il a balayé les critiques avec un message d’amour envers ses opposants, et a assuré qu’il continuerait à leur répondre de la sorte.

A en croire le site américain TMZ, spécialisé dans l’actualité people, la star canadienne aurait jeté son dévolu sur une résidence de près de 1 500 m², avec sept chambres et une piscine, pour la modique somme de 11 millions de dollars. Actuellement, Justin Bieber a une résidence en Californie.

Lu sur TMZ.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !