Justin Bieber : de la drogue retrouvée dans son bus de tournée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
La police suédoise a trouvé de la marijuana dans le bus de tournée du chanteur.
La police suédoise a trouvé de la marijuana dans le bus de tournée du chanteur.
©Reuters

Y'a plus de jeunesse

Justin Bieber : de la drogue retrouvée dans son bus de tournée

La police suédoise a annoncé jeudi qu'elle avait saisi une "petite quantité" de drogue dans le car du chanteur, alors qu'il se produisait à Stockholm.

Pas un jour sans qu'un mini scandale n'éclate autour de Justin Bieber. Après l'histoire du singe saisi par la douane allemande, les promenades à demi-nu par -10°C et les images de ses fesses sur Instagram, une affaire de drogue. Alertés par une odeur suspecte, des policiers suédois ont fouillé le car de la star canadienne dans la nuit de mardi à mercredi. "Nous avons effectué une perquisition dans le car de Justin Bieber et avons trouvé une petite quantité de drogue", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police de Stockholm, Lars Byström. Selon le journal local "Aftonbladet", il s'agit de marijuana.

Un pistolet électrique a également été saisi, a ajouté le porte-parole de la police. Selon le site Pure People, le car était vide au moment de la perquisition et aucune arrestation n'a été effectuée. Ce n'est pas la première fois que Justin Bieber fait parler de lui à cause d'une histoire de drogue : plus tôt cette année, il avait été pris en photo avec un joint à la main. Dans un tweet posté jeudi après-midi, le chanteur a semblé faire allusion à l'incident : "Certaines de ces rumeurs à mon sujet... Où les gens trouvent-ils des trucs pareils". Visiblement, la crise d'ado du chanteur n'est pas tout à fait terminée...


Justin Bieber s'est produit de lundi à mercredi à Stockholm avant d'arriver jeudi en Finlande.

Lu sur Pure People

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !