Jeremy Meeks alias "le prisonnier sexy" devient mannequin pour Blaze Models | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Jeremy Meeks sur sa photo d'identité criminelle
Jeremy Meeks sur sa photo d'identité criminelle
©Reuters

Improbable

Jeremy Meeks alias "le prisonnier sexy" devient mannequin pour Blaze Models

Le buzz autour de la photo d'identité criminelle de Jeremy Meeks a été tel qu'en deux semaines il a été approché par trois agences de mannequin et quatre équipes de production. Il vient de signer un contrat de 30 000 dollars.

Il y a quelques semaines, Jeremy Meeks se faisait arrêter par la police de Stockton, à San Francisco pour vols à main armée. Quelques heures plus tard, sa photo d'identité criminelle, mise en ligne sur le compte Facebook du commissariat, avait déjà récolté des milliers de "Like". Depuis, sa communauté d'admiratrices n'a cessé de grandir et de faire le buzz en réalisant des photos montages de lui. Meeks aka "le prisonnier sexy" mannequin pour Hugo Boss, Miks en costume Calvin Klein… A tel point que l'agence Blaze Models à Los Angeles lui a proposé un contrat, qu'il vient de signer pour la somme de 30 000 dollars, rapporte le site TMZ.

Mais Blaze Models n'est pas la seule à s'intéresser à Jeremy Meeks. Depuis son arrestation, son agent (oui, il en a déjà un), Gina Rodriguez, a déjà été approchée par deux autres agences de mannequin et quatre équipes de production. En voilà au moins un à qui la prison aura profité ! 

Lu sur The Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !