Jennifer Lopez : elle reçoit la 2 500e étoile du Hollywood Boulevard | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Jennifer Lopez sacrée au Hollywood Boulevard
Jennifer Lopez sacrée au Hollywood Boulevard
©Reuters

Star

Jennifer Lopez : elle reçoit la 2 500e étoile du Hollywood Boulevard

La chanteuse de 43 ans était au bord des larmes et s'est déclarée "extrêmement heureuse".

Une très belle journée pour Jennifer Lopez. A l'occasion d'une cérémonie sur le Boulevard de la gloire, ou Hollywood Walk of fame, la chanteuse a reçu son étoile. Entourée de Jane Fonda et de ses fans, J-Lo s'est déclarée "extrêmement heureuse". "Cela semble complètement surréaliste, tout en étant très réel. C'est formidable", a-t-elle avoué. "Je vous aime, merci de m'avoir suivie dans cette aventure", a-t-elle lancé à ses fans.

De son côté, Jane Fonda, avec qui elle a partagé l’affiche de "Sa mère ou moi" en 2005, a déclaré : "Elle devrait avoir un trottoir entier couvert d'étoiles à son nom". Le rappeur américain Pitbull et Nigel Lythgoe, producteur de l'émission de télévision American Idol, dont Jennifer Lopez a été l'un des juges, étaient également présents, tout comme Gregory Nava, réalisateur de Selena (1997), le premier grand rôle de la star.

Ce dernier se remémore d'une discussion qu'il avait eu avec Jennifer Lopez avant son premier rôle. La chanteuse aurait dit : "Greg, je vais devenir la première superstar latina. Je vais avoir en même temps un film en tête des entrées et un disque en tête des ventes". "Je lui ai dit : C'est impossible. Personne n'a fait ça. Elle m'a répondu : Ouais. Impossible pour tout le monde, mais pas pour Jennifer", a expliqué Gregory Nava.

La chanteuse devrait sortir son dixième album en novembre prochain.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !